Presse

CANN’AZUR: une Tapenade au goût ensoleillé!  Martine LavalAccès Laurentides 1 mars 2016

DU VRAI BONBON!  Catherine – Coquettes et Épinettes 15 novembre 2015

Cann’Azur, des tapenades québécoises

Par : André Maccabée, les Disciples de Dyonisos, et Luce M.

Lundi, le 30 novembre 2015

Notre équipe a séjourné à plusieurs reprises  dans le sud  de la France, depuis les années 70. Nice, Cannes, un séjour au Cap D’Antibes, Marseile, St-Tropez, etc  on a même suivi sur place des cours, de cuisine, a la Cadière d’Azur.On y avait dégustés bien des tapenades. Voila que ma sœur, me propose d’apporter des tapenades  dans un événement . J’en avais en dégustation lors de mes soirées de formation sur les régions et les vins, j’étais passé les chercher directement de l’importateur, à Dorval. Elle me dit que c’est un nouveau produit, sur le marché québecois d’un chef méditerrannéen. Xavier Cannamela qu’elle connaît bien . Il est originaire  du sud de la France et a des ascendants italien.  Il a grandi comme bien des gens, de sa région  au milieu des oliviers, et  a passé une partie de sa vie, chef sur des yachts privés. Après avoir visité 27 pays, il a décidé de s’établir à Saint-Sauveur,  allez donc savoir pourquoi? Il fait alors des tapenades pour ses amis québecois.  Mais le mot se passe, et tout le monde en veut. Les tapenades,  cela remonte aux Grecs et aux  Romains de l’Antiquité, c’était une base d’olives avec  autre chose, une évolution aura lieu avec le temps,  les cousins français disent que la tapenade moderne est née à Marseille, autour de 1880.

Tout le monde connaît les vertus de l’huile d’olive, et des olives  je débute mes journées en dégustant mon shooter d’huile d’olive depuis 2 décennies, pour ne pas avoir de calculs rénaux. En plus l’olive, c’est bon pour le cœur, le cancer, plein de vitamines, et même contre les troubles intellectuels  qui arrivent parfois dans notre génération. Xavier nous propose des tapenades, cela sert d’entrée, de tapas, pour lui, c’est un monde de parfums, des richesses du bord de la mer, autour de la Méditerranée. Cela peut servir dans la préparation de nombreux plats, poissons, viandes, légumes, et ajouter une touche  d’exotisme et de soleil, dans vos assiettes.  Les saveurs dégustés sont au citron, au sésame et traditionnelle. Pour le moment, on en  a dégustés sur des petits pains, en tapas si on veut.

On a dégustés le tout avec un vin mousseux, la Blanquette de lImoux du Domaine de Fourn. On a vérifié, il en reste plus de 600 bouteilles, pour vos célébrations de fin d’année.

Notre groupe avait sa dégustation d’huîtres annuelle en fin de semaine.Nos chefs en résidence, (3)  ont étudié cela un peu, et ont fait des canapés avec les tapenades, sur du pain baguette, on a mis du fromage de chèvre, la tapenade, ensuite, un peu de jus de citron et d’huile d’olives, et un peu de persil . Quelques minutes au four, c »était délicieux, disons que le fromage atténue un peu le goût salé des tapenades.

Notre chef patriarche (81 ans) est reparti avec quelques préparations. Il est chef pour un club de joueurs de cartes de Rosemère, et va s’en servir pour leur buffet de Noel, il veut faire une bûche de saumon, sur un plat de présentation ovale , et faire des tapenades pour mettre tout autour.

A vous de faire votre recette favorite.